Responsable de la formation linguistique

Laurence Bürgi Hof, responsable de la formation linguistique, Office fédéral du personnel (OFPER)

Laurence Bürgi

La diversité linguistique au sein de l'administration fédérale - un atout particulier. Laurence Bürgi Hof parle six langues et organise la formation linguistique au Centre de formation de l'administration fédérale. Dans cette interview elle explique pourquoi la diversité linguistique est une richesse, et elle donne quelques astuces à ceux pour qui l'apprentissage d'une langue est difficile.  

Vous parlez vous-même plusieurs langues, pourquoi pensez-vous que la diversité linguistique est importante pour l'administration fédérale?
Nous sommes un pays plurilingue, l'administration fédérale devrait le refléter. En ce qui me concerne, je ressens la diversité linguistique comme un enrichissement. Ainsi je peux utiliser plusieurs langues. En outre, dans un pays comportant des minorités linguistiques, une égalité de traitement entre les langues officielles est très importante pour la cohésion. Seuls ceux qui se comprennent mutuellement peuvent collaborer et profiter des différences culturelles. Dans l'administration fédérale les collaborateurs doivent maîtriser une deuxième langue officielle, à l'oral comme à l'écrit, en plus de celle nécessaire à l'exercice de leur fonction. Les cadres doivent en outre avoir au moins des connaissances passives d'une troisième langue officielle.

Comment est organisée la formation linguistique au sein de l'administration fédérale?
La formation linguistique a été confiée à deux entreprises externes l'année dernière après un appel d'offres. Elle comprend deux volets qui se complètent: l'enseignement présentiel et l' e-learning en allemand, français, italien et anglais. L'enseignement présentiel englobe des cours menant à un certificat, des cours de conversation ainsi que des coachings individuels. Ces formations se déroulent dans une école de langues ou dans les locaux des unités administratives concernées. Par ailleurs, il existe depuis peu la possibilité d'une formation linguistique en ligne. Cette offre est particulièrement intéressante pour les personnes ayant des horaires de travail irréguliers ou voyageant souvent. Ou pour les personnes qui souhaitent mettre à jour leurs connaissances grammaticales. Il est en outre possible de faire des exercices de conversation dans des salles de classe virtuelles.  

Quelles langues parlez-vous et comment les avez-vous apprises ?  
J'ai grandi avec la langue allemande et ma mère est francophone, c'est pour cela que j'ai appris les deux langues étant enfant. Plus tard j'ai étudié la littérature française et anglaise ainsi que l'histoire de l'art à Neuchâtel. J'ai complété cette formation par un séjour Erasmus à Sheffield. J'ai appris l'italien lors d'un séjour linguistique à Florence et je parle l'espagnol suite à un séjour de plusieurs mois en Amérique du Sud. Le russe m'intéresse car une bonne amie à moi est originaire de ce pays. Cependant je ne connais que les rudiments de cette langue, et dois encore m'atteler à la maîtrise de sa grammaire difficile. Pour le moment, j'aimerais consolider les langues que je parle déjà. C'est la raison pour laquelle je suis actuellement un cours d'italien en ligne. Si je devais encore apprendre une nouvelle langue, mes préférences se porteraient vers l'arabe.

Avez-vous une astuce pour les personnes qui ont de la difficulté à apprendre des langues?
Une langue s'apprend au mieux dans la région dans laquelle elle est parlée. On y est constamment confronté à cette langue et on n'a pas d'autre choix que de la parler et de la lire. L'acquisition d'une langue est étroitement liée aux contacts sociaux ainsi qu'à la découverte d'un pays et d'une culture. De cette façon on y prend plus de plaisir et l'apprentissage se fait surtout de manière inconsciente. Dans le cadre du travail, on peut essayer de communiquer un maximum avec ses collègues dans leurs langues respectives.  

Quelle est pour vous la plus belle langue?   
Chaque langue a ses belles particularités. La plus belle et la plus harmonieuse des langues est pour moi l'italien. En suisse allemand il y a de nombreuses expressions ludiques dont la prononciation exprime très exactement ce qui est signifié, par ex. «Gnusch» (désordre). Le français est une langue très métaphorique; pour «avoir beaucoup à faire» on dira «avoir du pain sur la planche» ou encore, «chercher midi à quatorze heures» signifiera «compliquer ce qui est en réalité simple».

 

 

Dernière modification 19.04.2016

Début de la page