Responsable de la section création culturelle

près avoir étudié l’histoire et la slavistique, Fanziska Burkhardt est venue au domaine de la culture, dans lequel elle est demeurée active depuis, par le biais de pro Helvetia. Elle est aujourd’hui responsable de la section Création culturelle à l'Office fédéral de la culture. Dans ce domaine d’activité, elle apprécie particulièrement le fait qu’un grand nombre de personnes issues de filières d’études différentes travaillent ensemble au quotidien. Actuellement, Franziska Burkhardt dirige une équipe exclusivement féminine, composée de spécialistes du design, de la musique, du théâtre, de la danse et de la littérature ainsi que de collaboratrices chargées d'assister les spécialistes dans leurs tâches.

Au moment du tournage, son équipe est en pleine préparation de la cérémonie de remise des Prix fédéraux de littérature et de la conférence de presse qui doit avoir lieu le matin de la cérémonie. Nous assistons à la discussion concernant les derniers détails graphiques et le déroulement de la conférence de presse. La préparation de cette dernière est un exercice bien particulier: le service de communication transmet les discours rédigés par la spécialiste de littérature au Secrétariat général, où ils sont remaniés avant d'être retournés à l'équipe de Franziska Burkhardt. Par conséquent, l’organisation de la conférence de presse est soumise à un processus relativement long.

Le travail est intensif à l'Office fédéral de la culture et il n'est pas rare que les obligations professionnelles débordent sur les soirées ou les weekends. C'est là une caractéristique inhérente à tout travail dans le domaine culturel, estime Franziska Burkhardt. Il appartient ainsi à chaque collaboratrice et chaque collaborateur de l'Office fédéral de la culture de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Franziska Burkhardt parvient quant à elle à jongler avec ses obligations, notamment en accueillant parfois ses enfants au bureau pour les aider à faire leurs devoirs.

A la mise en place de nouvelles distinctions fédérales et suisses pour la littérature s’ajoutent les cérémonies à venir dans les domaines du théâtre, de la danse et de la musique. Il y a donc encore beaucoup à préparer, mais aussi beaucoup à apprendre et à développer pour l’équipe de la section Création culturelle. La tâche requiert un investissement très important, mais elle est passionnante et extrêmement stimulante. Franziska Burkhardt souligne que chaque collaboratrice de son équipe s’exprime dans sa langue maternelle. En effet, tant dans les conférences de presse que dans le domaine littéraire, le plurilinguisme revêt une grande importance. La collaboration avec les acteurs du domaine culturel dans une optique de service publique fait partie des aspects les plus attrayants de cette activité à l'Office fédéral de la culture.

Dernière modification 11.05.2016

Début de la page